Montréal

En touriste dans ma ville

Jardin des lumières

Une visite au Jardin Botanique pendant l'automne, c'est un plaisir assuré!

Le village Québécois d'antan

Une visite familiale qui vaut le détour à Drummondville

L'aquarium de Québec

Venez découvrir les petites merveilles de l'aquarium de Québec

Une visite en Acadie

Venez découvrir ma région natale, l'Acadie!

2017/08/21

Sunny Monday - Août - Bleu


Comme j'ai tranquillement recommencé à faire de la photo et que j'avais envie de faire quelques photos sous un thème, j'ai décidé d'essayer celui de Bernieshoot, Sunny Monday. À chaque mois sa propre couleur et chaque lundi son thème. Ce mois-ci c'est bleu, aujourd'hui, c'est bleu en marche, laisser son regard vagabonder, déambuler pour découvrir....

Cette photo a été prise sur les rives du Saint-Laurent, au parc de la promenade Bellerive, un endroit magnifique pour aller marcher et laisser son regard vagabonder. Le fleuve me calme l'esprit et j'adore m'y retrouver après le travail ou le samedi pour un pique-nique improvisé.

Une petite anecdote: D'habitude, il est facile de descendre le long du fleuve pour marcher sur la grève. Mais cette année, avec les inondations du printemps, le fleuve est resté à une hauteur inhabituelle et certains arbres ont encore les racines dans l'eau. Il faut donc suivre les sentiers aménagés dans le parc. Ils ont d'ailleurs été refaits cette année et pleins de tables de pique-nique ont été ajoutées. Un vrai plaisir d'aller marcher là-bas!

De l'autre côté, vous apercevez le parc national des Îles de Boucherville.

Pour ceux qui aimeraient connaître les challenges photo, visiter la page de Sunny Monday.

2017/08/15

La photo du mois

Chaque mois, les blogueurs qui participent à "La photo du mois" publient une photo en fonction d'un thème. Ce mois-ci, le thème était: "Effet gyroscopique", choisi par CécileP (http://cpiro.fr/)


J'ai vraiment eu beaucoup de mal à trouver une idée pour cette photo, le thème étant assez difficile... finalement j'y suis allée avec une photo d'une roulette à épingles trouvée dans mon kit de couture que j'ai fait tourner sur un bâton pour brochette!  Juste le fait de prendre la photo d'une main en faisant tourner la roulette de l'autre, j'vous raconte pas. 😁

Toutes les photos sont publiées sur les blogues respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris. 

2017/08/14

Zorglub - La fille du Z

Munuera nous reviens dans une série dérivée de Spirou et Fantasio: Zorglub, tome 1: La fille du Z. D'entrée de jeu, on retrouve le trait de Munuera que j'avais tellement apprécié dans les tomes de Spirou et Fantasio: fluide, actif et entraînant!

Zandra a 16 ans et vit avec son père Zorglub sur une île éloignée de la civilisation. Celui-ci la surprotège et n'hésite pas à employer ses robots pour la surveiller de très près. Suite à une sortie avec son petit ami où son père l'envoie chercher par ses Zorgbots, elle s'énerve et son père, par erreur, déclenche un rayon destructeur. De fil en aiguille, on en apprendra plus sur Zandra et son passé mystérieux.

Un excellent début pour cette nouvelle série: amour, aventure et action! Munuera a su garder l'esprit et les caractéristiques du grand Zorglub malgré son penchant mielleux pour sa fille.  Bref, j'ai vraiment hâte de voir la suite!


2017/08/06

Kingston



Nous avons terminé notre périple à Kingston, ville d'histoire située sur le bord du fleuve St-Laurent. En arrivant, après s'être installé dans un petit môtel, nous nous sommes dirigés vers le Confederation Park (Parc de la Confédération), en plein coeur du centre historique de Kingston.


La journée était magnifique et nous avons pu découvrir cette partie de la ville tout à notre aise. Saviez-vous que Kingston a été la première capitale du Canada de 1841 à 1844? L'endroit regorge de lieux historiques et une partie est classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Ci-haut, la Confederation waterfront fountain, située près du fleuve et en face de l'Hôtel de ville.


Donc, si on se retourne, on peut admirer l'hôtel de ville, magnifique structure qui m'a un peu rappelé le marché Bonsecours à Montréal. C'est un exemple superbe d'architecture de style néoclassique. Elle a été conçue par George Browne, un des plus grands architectes du XIXe siècle au Canada.


La vieille gare est située juste à côté et accueille l'office du tourisme de Kingston. L'endroit parfait pour trouver des suggestions, des cartes de la ville et des guides.


En le contournant, on peut admirer la vieille locomotive #1095 du Canadien Pacifique datant des année 1913. Cette locomotive a été construite dans l'usine qui existait autrefois près du fleuve: La Canadian Locomotive Company Ltd. Dans ces années-là, Kingston était une plaque tournante du chemin de fer et du Canadien Pacifique.


Et puis juste à côté de la gare, devant la locomotive, on retrouve, un peu comme à Amsterdam, un "gros" Kingston qui nous permet de se faire photographier à la place du "i" manquant.


Quand on marche sur le bord de l'eau, on aperçoit la tour Shoal, site historique national. La tour Shoal est une tour défensive de forme circulaire en pierre, située sur un haut-fond du port, au large de la côte, directement en face de l'hôtel de ville dans le centre historique. Il existe plusieurs tours de ce genre à Kingston. Nous en avons visité une, je vous parlerai dans un autre billet.


Ici on peut apercevoir un des nombreux bâteaux pour ceux qui veulent faire une croisière sur le fleuve. La croisière se détaille aux environs de 40$ par personne. Nous sommes arrivés au moment où le dernier bateau quittait le port... se sera pour une prochaine fois! :-)


Un bâtiment que j'ai trouvé magnifique fût celui en face de la vieille gare touristique, le Prince George Hôtel. Son architecture ressemble un peu à celui des maisons de Louisiane. C'était, à l'époque, une taverne où les marins venaient faire la fête. 


L'hôtel date de 1809 et va avec une histoire de fantôme: La fille du propriétaire serait décédée dans un feu dans l'une des chambres à l'époque, et le vieil hôtel serait depuis hantée par sa présence. BOUH! :-D


Nous avons terminé notre visite sur la terrasse du restaurant Dianne's fish shack and smokehouse. J'ai dégusté une chaudrée aux fruits de mer et mon grand une poutine aux fruits de mer. Celle-ci a remporté la palme!

Un détail intéressant: il faisait frais et venteux quand nous nous sommes installés sur la terrasse. Les serveuses nous ont proposées des couvertures pour nous protéger du froid, ce que je me suis empressée d'accepter! Une belle petite touche sympathique!

À bientôt pour la suite! :-)

2017/08/02

Lieu historique national du Fort Wellington


Pour continuer sur notre lancée Ontarienne, nous nous sommes arrêtés dans la petite ville de Prescott pour y visiter le Fort Wellington, découvert grâce aux panneaux routiers sur l'autoroute 401.


Le fort est situé sur les rives du St-Laurent, position stratégique pour défendre les terres et la ville des Américains. La structure actuelle date de 1838 mais celle d'origine était de 1813-1814 (sur la photo).


Pour nous qui sommes passionnés d'histoire, ce fût une visite riche en apprentissage! L'histoire des Anglais, je l'ai survolé à l'école mais très peu. En tant qu'Acadienne, j'ai appris surtout sur le passé de mes ancêtres donc ce fût un réel plaisir d'en apprendre un peu plus sur les guerres entre Anglais et Américains.


À Fort Wellington, la visite sans guide est gratuite cette année, ce qui nous permettait de nous promener à notre guise et tout de même poser des questions aux nombreux animateurs sur place. Pour ceux qui ne parlent pas anglais, ils ont une base de français minime mais très respectable.


Le bâtiment principal, "blockhaus", sur trois étages, que vous pouvez voir sur cette photo, abritait la milice et leurs familles. Il comprenait aussi un rangement pour les explosifs, des meurtrières tout autour pour défendre la tour et très peu de fenêtres. C'est la plus grande "blockhaus" Brittanique en maçonnerie de pierre du Nord de l'Amérique. Sur la photo, on aperçoit aussi les latrines, communément appelées bécosses. ;-)


À l'intérieur, on peut y voir des tonneaux de rhum et de boeuf salé. Il y avait aussi une chambre d'explosifs. Au 2e étage, on retrouvait les lits et tables pour les officiers et leur famille.


À l'extérieur, plusieurs canons d'époque sont présents sur le site. Nous avons aussi pu visiter la caponnière, une salle ronde au bout d'un tunnel passant sous les ramparts. Elle servait à défendre le fort contre les intrusions, c'est à dire ceux qui réussissaient à débarquer sur la terre ferme.


Kev pose ici devant différents boulets et balles utilisées au Fort pendant la période 1812-1849.


Nous avons adoré notre visite, qui dure environ une heure. De plus, il y a une table de pique-nique sur place et aussi derrière le fort, près de la Marina, pour ceux qui désirent manger un brin après la visite.

La visite du Fort Wellington est gratuite toute l'année pour le 150e du Canada, alors profitez-en!

Adresse : 370 Vankoughnet St, Prescott, ON K0E 1T0 
Horaires : 10h00–17h00 à tous les jours
Téléphone : (613) 925-2896
Province : Ontario

2017/07/27

Upper Canada Village



Il y a longtemps que je voulais visiter Upper Canada Village. Après avoir parcouru le village Acadien à Caraquet, Kings Landing à Fredericton et le village Québécois d'Antan à Drummondville, c'était pas mal le dernier du style que je n'avais pas vu.



Ce village se situe près d'Ingleside, en Ontario, à environ 1h30 de Montréal. Il suffit de suivre l'autoroute (40) 401 et de prendre la sortie 770 et on y est en quelques minutes.


Voici la carte du village. Comme vous pouvez le constater, il y a de quoi faire. La visite se fait en environ deux heures, si on s'arrête pour manger. Il y a d'ailleurs un restaurant "Hôtel Willard's" et une cafétéria "Harvest Barn" pour ceux qui veulent casser la croûte avant de repartir. 



Le restaurant est plutôt typique, il faut s'asseoir, commander donc avoir un peu de temps devant nous. La cafétéria offre un repas du jour et des trucs rapides comme des wraps, frites, poutine, etc... Nous avons préféré la cafétéria puisque c'était à l'autre bout du village, ce qui nous permettait une pause avant de repartir. 


Ce joli village typique Canadien anglais se situe dans les années 1860, ce qui m'a beaucoup rappelé le village Acadien, puisqu'il sont à peu près de la même époque. Il contient plus de quarante maisons historiques, dont beaucoup furent transportées sur le site avant l’avènement du barrage sur le fleuve St-Laurent, qui inonda plusieurs villages environnants, vers la fin des années 50. 


J'ai beaucoup aimé le look très naturel de la plupart des maisons, sans peinture et fla-fla, ce qui est très différent du Village Québécois d'antan. Partout, ça sentait bon le bois et la verdure. La journée n'était pas trop chaude, aux environs de 23C. 

Un petit conseil: Ne faites pas la visite par 30C et plus, il n'y a pas vraiment de gros arbres pour s'abriter du soleil quand on suit le chemin et ça devient vite très très chaud.


On voit ici le boulanger pétrir son pain et le mettre dans des moules. Le pain est fait 100% naturel, avec des grains moulus dans le moulin du village et cuit dans un four à bois. Il est disponible à la vente dans la boutique souvenir.


Nous en avons d'ailleurs acheté un pour y goûter: le goût est excellent, mais Oh boy! C'est pas léger comme pain! Il devait peser une tonne! :-) (et des beignes maisons, comme vous pouvez le voir)

Une petite remarque ici: Au Village Québécois d'Antan, on pouvait acheter du pain à la boulangerie, du fromage à la fromagerie etc. mais pas à Upper Canada Village. Il vous faudra vous rendre à la boutique à la sortie du village pour en acheter.


La visite de l'école fut très intéressante, puisque c'était la première fois que je voyais des bancs et pupitres tournés vers le mur. La raison: les enfants avaient ainsi plus de lumière pour écrire leurs leçons. 


La maîtresse se promenait donc entre les deux rangées et derrière les enfants. J'imagine le torticoli pour les élèves à la fin de la journée! 


Une visite appréciée que j'ai malheureusement oublié de photographier: la demeure du médecin. La dame nous a parlé des différents instruments que le médecin utilisait. Je pense qu'on a tous été impressionnés par l'outil pour enlever les amygdales... ouch! Voir la photo ci-haut... Le médecin perçait l'amygdale et tirait ensuite pour la couper... mamma mia! J'ai mal juste à y penser.


J'ai apprécié que malgré l'environnement anglophone, plusieurs animateurs ont placé quelques phrases en français quand ils se sont rendus compte que nous étions francophones.


D'ailleurs, les animateurs font de petits spectacles ici et là qui sont bien sympathiques, comme celui-ci qui nous a bien fait rire.


Bref, nous avons adoré notre visite et nous y retournerons certainement bientôt! De plus, cette année, si vous achetez un billet, vous en recevez un gratuit pour y retourner avant la fin de l'été ou pour visiter Fort Henry à Kingston. Pas mal hein?


À bientôt!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...