Montréal

En touriste dans ma ville

Jardin des lumières

Une visite au Jardin Botanique pendant l'automne, c'est un plaisir assuré!

Le village Québécois d'antan

Une visite familiale qui vaut le détour à Drummondville

L'aquarium de Québec

Venez découvrir les petites merveilles de l'aquarium de Québec

Une visite en Acadie

Venez découvrir ma région natale, l'Acadie!

2017/10/18

L'estime de soi: un long cheminement



Définition de l'estime de soi : Jugement que l'on a de soi et que l'on porte sur soi.

Je publie rarement des billets personnels, mais je sentais que celui-ci pourrais peut-être aider quelques personnes. Et même si ça en aide qu'une, why not?

Toute jeune, à l'école primaire, j'étais la "grosse patate". J'avais certainement quelques livres en trop et on me le laissait savoir assez régulièrement. Déjà à cette époque, mon estime de moi en prenait un coup. Les enfants peuvent être très méchants entre eux. Je me souviens d'un valentin qu'on m'avait donné à l'école, pour la St-Valentin, où apparaissait une vache. Le garçon qui me l'avait donné trouvait que ça collait bien à mon image... j'avais ravalé mes larmes et ma gêne et avait vite caché puis jeté le valentin maudit. Mais le mal était déjà fait. Mon estime de "moi" en avait pris tout un coup!

Les régimes ont commencé très tôt dans ma vie. Je crois que j'avais 11-12 ans la première fois que j'ai testé la fameuse diète au thon. Bien qu'elle fut assez santé et qu'elle ne s’étalât que sur trois jours, je l'ai fait tellement de fois que je me suis écœurée du thon et j'en ai plus mangé pendant des années et des années! Mais je voulais tellement être mince...

Bref, je perdais 10 lbs, tout allait bien, jusqu'à ce que je les reprennes. Je n'étais pas grosse, mais je ne me sentais jamais assez belle. De plus, avec l'adolescence qui entrait dans ma vie, j'aurais aimé être aussi jolie et mince que les filles qui étaient populaires à l'école. 

Je me suis retrouvée à souvent manger qu'une seule pomme pour dîner. Un seul fruit pour passer toute la journée, ce n'était pas "ben ben bright", mais c'était la façon que j'avais trouvé pour garder un poids "correct". De fil en aiguille, comme toutes les diètes qui ne sont pas santé, je reprenais un peu plus à chaque fois que je recommençais à manger normalement.

Puis je suis tombée en amour. Beaucoup trop jeune, je suis allée vivre avec lui. Mais à 14 ans, je n'étais pas mentalement préparée à vivre en couple. J'ai connu des hauts et beaucoup de bas. Je ne me sentais pas aimée pour moi-même et je me suis mise à manger mes émotions. En quelques années, j'ai pris énormément de poids. 

Dans un cours d'éducation physique, au secondaire, nous devions faire un test de BMI (Body Mass Index). Mais le pire dans tout ça c'est qu'il fallait lire notre résultat tout haut. Mon résultat? Obèse. Imaginez ma gêne intense et le dégoût de moi-même. Aucun prof ne devrait infliger cela à un adolescent. JAMAIS.

En plus, mon chum ne se gênait pas pour me traiter de grosse et de me dire qu'il avait honte de moi. Il m'en aura fallu du temps et une énorme crise d'angoisse qui m'a conduite à l'hôpital pour comprendre que je me faisais mal en restant là. Mais ce fut le coup de pied au cul dont j'avais besoin. Quelques jours plus tard, je prenais mon courage à deux mains et je le quittais. 

Ma guérison a débuté à cet instant précis. En me choisissant MOI, j'avais comme enclenché toute une série d'événements qui m'aiderait à retrouver confiance en moi et surtout mon estime de MOI.

J'ai changé de ville, trouvé un nouvel emploi et rencontré celui qui deviendrait le père de mon enfant. Celui-ci avait 22 ans de plus que moi mais il me trouvait belle, même avec mon surpoids. Il riait de mes blagues, était compréhensif et me rassurait pendant mes crises d'angoisses qui revenaient régulièrement à l'époque. Certains diront que j'avais trouvé un père, je pense sincèrement que j'avais trouvé celui qui m'aiderait à m'accepter telle que j'étais et mettrait un baume sur mon cœur après tout ce que j'avais vécu.

Quand on se sent aimé tel que l'on est, on se concentre moins sur ses défauts. On fini par s'apprécier soi-même, et de fil en aiguille, après avoir accouchée d'un beau garçon, j'ai décidé de me prendre en main pour être fière de moi. Je suis donc rentré chez Weight Watchers avec un gros 205 lbs et j'en suis ressortie un ans plus tard avec un beau 138 lbs. En me sentant aimée, tout naturellement je me suis aimée et le reste à suivi. 

Par la suite, un autre pas important qui m'a beaucoup aidé: j'ai suis allée en relation d'aide pour briser certains "moules négatifs" que j'avais gardé à cause de l'alcoolisme de mon père et suite à cette première relation qui m'avais laissé plus ou moins détruite. En guérissant plusieurs bobos, en guérissant mon estime de moi, je me suis doucement libérée. Mes crises d'angoisses ont pratiquement disparues et une autre perte de 10 lbs s'ensuivit tout naturellement.

J'ai aussi réalisé qu'à chaque fois que je faisais des crises d'angoisses, c'est que je n'avais pas écouté ma petite voix, mon intuition qui me disait qu'il était temps de faire des changements dans ma vie. C'est comme si la crise d'angoisse me forçait à bouger, à foncer dans la vie plutôt qu'à rester stagnante à un endroit qui ne me convenait plus.

L'estime de soi est un travail régulier chez plusieurs personnes. Chez-moi, je dirais que ça a été un travail constant, et ça l'est encore. Je me trouve maintenant jolie, ce qui n'a pas été le cas pendant très longtemps. Je suis aussi capable d'accepter les compliments et de les apprécier. Dire "merci" au lieu de "ben voyons donc, tu me niaises". 

L'estime de soi passe aussi par l'écoute de soi. J'ai appris à dire "non". Non quand ça ne me convient pas, non quand je ne le sens pas, non quand j'ai besoin de me reposer. Écoute ton corps, comme le dit si bien Lise Bourbeau. Sois ta meilleure amie, comme l'a écrit Josée Boudreault. Des livres que je vous conseille grandement!

Voilà, j'avais juste envie de vous glisser un mot sur le cheminement qui a été le mien pour en arriver à ce que mon estime de "moi" redevienne positive, en espérant que ça redonne du courage à ceux qui en ont besoin! ☺

2017/10/16

L'automne s'installe en ville


L'automne est bien installé sur la Belle Province. Même à Montréal, les feuilles jonchent les rues et l'air sent bon la fraîcheur d'automne.  Mon plus grand plaisir en cette belle saison: marcher dans les feuilles, les entendre craquer sous mes pas et observer le paysage coloré.

C'est aussi le temps des pommes et je ne résiste jamais à l'envie d'aller faire un tour dans un verger et choisir quelques jus, cidres et de belles pommes rouges. Cette année, ayant envie d'aller dans un verger un peu moins fréquenté, nous nous sommes arrêtés au verger Léo Boutin. Avec une jolie boutique, un petit resto champêtre et de bons cidres, ce verger est un bel endroit pour se promener et manger de bons beignets de pommes.

Au retour, nous nous sommes arrêtés à "Planète Poutine" pour y déguster une poutine à la général Tao. Excellente d'après mon grand... pour ma part, j'ai pris une italienne, que je n'avais pas mangé depuis des années. Faut bien se gâter!

Sur la droite, mon "spread" avec photos imprimées avec ma HPRocket et quelques dessins dans mon Moleskine. J'aime bien créer quelques pages souvenirs après avoir fait une sortie... un peu à la scrapbook.



Côté bouffe, j'ai reçu le père de Kev dernièrement et j'ai fait un bon filet de porc à la porchetta, que j'ai malheureusement oublié de prendre en photo, avec oeufs mimosa et légumes. Et à droite, mes lunchs cette semaine, un quinoa trois couleurs avec haricots et légumes, à l'ail... recette dans ma tête... bref, un délice!


D'ailleurs, on a pensé faire une photo avec son père pour mon "Wall of fame", dans l'entrée. J'oublie souvent d'en faire, mais ça me plaît d'avoir des souvenirs des gens que j'aime.

Mes guidounes vont bien, bien que Saphira n'arrête pas de prendre du poids depuis que miss Kyria est arrivée. Bien qu'elle bouge plus + (elles se courent l'une après l'autre), elle mange tout son plat et souvent celui de Kyria aussi. C'est décourageant! Bref, si vous avez des astuces pour la faire maigrir, je suis preneuse!
J'ai acheté en fin de semaine le livre Rebondir après l'épreuve de Josée Boudreault et Louis-Philippe. Je suis Josée sur Facebook depuis son ACV l'an dernier et je trouve qu'elle est vraiment un exemple à suivre de par son positivisme et son regard sur la vie. Bref, je les adore et j'en suis déjà à la moitié du livre... une belle lecture de soirée!

Bien sûr, il y a toujours de petites BDs et dessins qui se rajoutent sur mon site d'illustrations. Sur ce, je vous laisse en espérant pouvoir vous revenir prochainement avec de jolies photos d'automne! Bisous! ☺


2017/10/15

La photo du mois

Chaque mois, les blogueurs qui participent à "La photo du mois" publient une photo en fonction d'un thème. Ce mois-ci, le thème était: "Innovation", choisi par Cricriyom from Paris.



Je suis en retard ce mois-ci mais j'ai quand même voulu poster pour ceux qui passeront par ici. J'ai eu beaucoup de mal à trouver une photo mais j'ai pensé ce matin à cette photo de vacances d'une locomotive datant des années 1913 que j'ai photographié à Kingston. Elle se nomme Engine 1095. On est loin du TGV à la française :-)

Toutes les photos sont publiées sur les blogues respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris. 

Vous voulez en voir plus? Voici une liste des sites des autres bloggeurs participant à la photo du mois:  Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Aude, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Cara, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Eurydice, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Kellya, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Memories from anywhere, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sandrin, Shandara, Sous mon arbre, Tambour Major, Ventsetvoyages, Who cares?, Xoliv'.

2017/10/12

Choses à faire quand tu t'ennuies

Dans les dernières années, j'ai connu des gens qui s’ennuient beaucoup. Dès qu'ils se retrouvent seuls, ils ne savent plus quoi faire et "capotent", en bon Québécois (définition: être dans tous ses états).

Pour moi qui ai toujours une idée à mettre en pratique, un carnet à remplir, un dessin ou une peinture à créer, j'ai un peu de mal à être compréhensive dans ces temps-là. Au pire, "roule-toi par terre" comme disait la vieille madame dans sa chaussure, mais fait quelque chose de ta vie! 😉 Bref...

Aujourd'hui, je suis tombée sur un site (révolu) (http://les-defis-des-filles-zen.com) qui parlait justement de ce sujet. J'ai lu l'article et beaucoup aimé le petit tableau qui venait avec. Je vous le mets ici, en-dessous de ce texte.

Le tableau est simple: il est divisé en cinq (5) thèmes:
  1. Je prends soin de ma maison
  2. Je prends ma vie en main
  3. Je bouge
  4. Je positive
  5. Je me détends
Et de là, ils donnent pleins d'idées de sujets pour chaque thème. À vous de choisir, de changer ou de compléter selon vos goûts!

Je vous laisse sur ce tableau que vous pourrez reproduire à la maison, dans un carnet ou sur une feuille. Bon désennuie! 😊




2017/09/25

Septembre s'en va...



Cette semaine j'ai enfin pu mettre la main sur le livre de Manon Lavoie (M comme Muse): Créer le meilleur de soi. Ce livre est un réel petit bonheur pour mon "moi" créatif car il combine la créativité avec le développement personnel. Totalement ce que j'avais besoin ces temps-ci, me nourrir l'esprit et les yeux. Mes soirées d'automne lui sont réservées! :-)



J'ai fait découvrir à Kev la boutique Sarah &Tom sur la rue St-Denis près de l'avenue Mont-Royal. Une jolie boutique avec pleins d'objets "kawaii": des peluches, étuis à crayons, gadgets de toutes sortes et de la musique J-Pop pour les amateurs. Je suis revenue avec un joli miroir geekette sous forme d'un MacBook et mon grand un bel étui Totoro! :-) 

Et puis un petit détour en face au Renaud-Bray m'a permis d'acheter un des Johan et Pirlouit qu'il me manquait pour compléter ma collection. Cette librairie vaut le détour, surtout pour le coin BD et romans graphiques... je pense que c'est la plus grande que je connaisse et il y a vraiment beaucoup de choix!



Je dessine toujours, de temps en temps, mais avec moins d'inspiration. L'histoire de ma vie quoi lol. Parfois j'ai l'inspiration pour une petite BD, d'autres fois c'est plutôt des dessins ou croquis. Bref, à la vitesse où ça va, je suis pas prête d'avoir un zine complet avec mes BDs! ;-)



Bien sûr, je continue à dessiner dans mon Moleskine, mais moins régulièrement. L'hiver s'en vient, j'y retournerai sûrement... reste que, à la fin du mois d'octobre ce sera mon 13e Moleskine que je débuterai!



Le 20 septembre dernier, c'était ma fête, que j'ai célébré en famille. Toujours un délicieux gâteau pour accompagner un bon Moscato! :-) J'ai reçu pleins de sous et une jolie bouteille de bière dessinée par Michel Rabagliati, la "Paul" de la brasserie Dunham. Elle va rejoindre ma collection des articles de Paul! :-)


J'ai trouvé cette magnifique assiette chez Michaels l'autre jour... j'ai eu un coup de foudre pour la pensée et l'idée! Un bel ajout à ma cuisine. :-)


Je vous laisse sur ces jolies fleurs... en espérant que votre automne soit tout aussi magnifique! xox

2017/09/17

Bloganniversaire



C'est fou comme les blogs ont disparus tranquillement, au fil des ans. De blogs intimes, on est passé à des blogs professionnels: Ceux qui restent sont ceux qui se font payer pour voyager, tester des produits, donner leur avis sur un resto, etc...  Bref, c'est devenu un emploi plein temps.

J'ai moi-même été tentée par tout ça il y a quelques années, jusqu'à ce que je me rende compte que je n'éprouvais plus aucun plaisir à écrire. Un weblog, à la base, c'est un journal intime sur le web et c'est ce qui m'avait tant attiré au tout début, en 2003. Mais là, je m'étais retrouvée à faire de la publicité sur des produits alors que ça ne m'allumait pas du tout. Voilà pourquoi j'ai décidé de laisser tomber les billets payants et revenir à ce que j'aimais faire, écrire pour mon propre plaisir, tout simplement. Reprendre le contrôle de mon blog, mon espace personnel rien qu'à moi.

Parfois, je tombe sur un blog qui me rappelle les débuts de ce mode de communication, mais malheureusement c'est devenu extrêmement rare. En ce moment, les gens préfèrent écrire ou poster des photos sur Facebook. Et je lève la main, je suis aussi coupable que tous d'adorer ce réseau social. Mais il me semble que tout passe trop vite sur Facebook. Notre attention n'est jamais dirigée très longtemps sur le même sujet puisqu'il y en a toujours un autre plus intéressant qui retient notre attention.

Bien sûr la blogosphère a évoluée, mais voilà, je reviens toujours ici, coucher dans un billet mes impressions sur un voyage, des livres, quelques événements et mes coups de cœur. C'est un petit bonheur dont je ne pourrais plus me passer et que je risque de continuer à faire encore longtemps. Je ne suis peut-être plus aussi régulière qu'avant et je peux compter sur les doigts d'une main ceux et celles qui ont débutés en même temps que moi et qui sont restés fidèles. Mais je suis toujours là et j'adore ça.

J'ai depuis longtemps compris que mon petit bonheur, c'était l'écriture, le dessin et la photo, et que j'adorais partager mes impressions. C'est ce qui compte finalement et c'est ce qui m'a permis de continuer avec les années, malgré le déclin des blogs et commentaires.

Aujourd'hui, ça fait 14 ans que j'écris sur mon blog. Voici d'ailleurs mon premier billet qui date du 17 septembre 2003, alors que je vivais à Grenoble. C'est fou hein? Quatorze belles années à vous partager mes joies, mes peines, mes voyages, mes dessins et mes lectures.

Merci à ceux qui sont passés, ceux qui sont encore là et ceux qui viendront. À ceux qui commentent et même ceux qui restent silencieux. Vous faites mon petit bonheur! :-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...